Accueil High-Tech WhatsApp vous permettra de quitter un groupe sans vous faire remarquer

WhatsApp vous permettra de quitter un groupe sans vous faire remarquer

39
0

Bientôt vous pourrez quitter un groupe de Whatsapp à l’insu des autres membres. Et c’est que la société américaine, détenue par Buttravaille sur une nouvelle fonctionnalité afin que seuls les administrateurs du groupe soient informés de cette sortie et non tous les membres du groupe, comme c’est actuellement le cas.

Selon le portail WABetaInfo, la prochaine version bêta de l’application de messagerie instantanée intégrera déjà ce changement, à la fois pour le mobile Android et iOS quant à la version Web du discuter.

L’utilisateur qui choisit de quitter un groupe aura la possibilité de confirmer son départ ou de l’annuler. Si vous quittez, vous recevrez une notification vous informant que seuls les administrateurs du chat seront informés de votre décision. Les autres utilisateurs n’en seront pas conscients.

Historique de l’utilisateur

Cette mesure vise à donner aux utilisateurs une plus grande confidentialité lorsqu’ils choisissent de quitter un groupe auquel ils ne veulent pas appartenir, évitant ainsi les questions potentiellement ennuyeuses. Cependant, WhatsApp prépare une autre fonction qui va dans le sens inverse : permettre à tous les utilisateurs d’un groupe de consulter un historique de ses membres, ce qui leur permettrait de savoir qui a quitté le groupe (mais pas quand). Pour le moment, selon WABetaInfo, cette nouvelle fonction ne sera disponible que pour les utilisateurs mobiles Android.

Lire aussi:   Quand est le Mobile World Congress 2022 à Barcelone ? dates et heures

Fin avril, WhatsApp a introduit 107 nouveaux « emojis » et la semaine dernière, il a activé une nouvelle fonctionnalité qui permet aux utilisateurs de répondre à n’importe quel message avec des icônes différentes, similaires à ce que d’autres plateformes comme Discord autorisent déjà.

Article précédentLa robe bijou de la reine Letizia pour le dîner de gala avec la royauté qatarienne
Article suivantNaturgy démarre la construction de son premier parc solaire aux États-Unis