Accueil L'International Une vidéo montre la collecte des corps dans la ville ukrainienne de...

Une vidéo montre la collecte des corps dans la ville ukrainienne de Marioupol

39
0

Après le images glaçantes de civils ukrainiens exécutés à Bucha par les troupes russes, d’autres non moins dures viennent de la ville assiégée de Marioupol, où des milliers de personnes subissent le siège russe sans eau, nourriture ni chauffage. Une vidéo montre comment Des soldats russes enlèvent des corps pour les emmener à une morgue locale à Marioupol. Parmi les morts, il y avait des cadavres en tenue militaire, selon toute vraisemblance, des soldats ukrainiens.

Dimitro Kuleba, ministre ukrainien des Affaires étrangèresa averti que la découverte de civils assassinés dans la ville de Bucha, à la périphérie de Kiev, n’est que « le sommet de l’iceberg ». « Les horreurs que nous avons vues à Bucha ne sont que la pointe de l’iceberg des crimes perpétrés par l’armée russe », a-t-il déclaré, ajoutant : « Je peux vous dire sans exagération, mais avec un grand regret, que la situation à Marioupol est très pire. » .

Lire aussi:   Guerre Russie - Ukraine aujourd'hui : Dernière minute, en direct

le Maire de Kiev Vitali Klitschkoa chiffré en 5 000 le nombre de civils tués dans un siège russe de trois semaines de la ville côtière de Marioupol.

« Génocide » à Bucha

Concernant Bucha, le maire de la capitale ukrainienne assure que la Russie a commis une génocide à Bucha et mène une « guerre sans règles » en Ukraine, après une visite dans la ville malheureuse à 60 kilomètres de la capitale, où des centaines de civils ont été massacrés et « toute l’infrastructure de chaque bâtiment a été détruite ».

Dans une communication télématique avec le Forum des maires, un événement qui se déroule à Genève, Klitschko a soutenu qu’il avait pu observer une niveau de destruction similaire à Irpin et dans d’autres villes proches de Kiev où il se trouvait également ces derniers jours.

enfants assassinés

La guerre en ukraine a coûté la vie à 165 enfants, l’une des conséquences les plus dramatiques du conflit. Le parquet général ukrainien, via son compte Telegram, a publié ce mardi le bilan des morts parmi les mineurs, tandis qu’au moins 265 enfants blessés ont également été dénombrés, une estimation conditionnée par les difficultés d’évaluation dans les zones occupées par les troupes russes dans le Donbass, à Marioupol ou dans des zones déjà libérées de la région de Kiev. Le parquet estime le nombre d’établissements scolaires endommagés à 869, dont 83 auraient été complètement détruits.

Article précédentL’Espagne lance des munitions antichars perforantes lors des manœuvres de la « guerre de l’Arctique » en Norvège
Article suivantAmiral López Calderón (JEMAD) : « Politiquement et stratégiquement, la Russie a déjà perdu la guerre »