Accueil Business Une entreprise sur cinq fait face à plus d’impayés qu’il y a...

Une entreprise sur cinq fait face à plus d’impayés qu’il y a un an

56
0

La deuxième année de la pandémie laisse derrière elle un rebond du problème de la délinquance pour plus de 20 % des entreprises, en particulier les micro et petites. Ceci est souligné par le Observatoire par défaut vers 2021 préparé par les employeurs Cepyme. A travers une enquête auprès de 650 entreprises, le rapport conclut également que la situation s’est améliorée par rapport à il y a un an pour seulement 6% des PME ; pour le reste, soit ça reste le même (73%), soit ça empire (21%). Selon Europa Press, l’entité attribue cette augmentation des défauts de paiement d’autres entreprises au ralentissement de la reprise et aux séquelles de la crise du covid.

Lorsque le débiteur est l’administration publique, le tableau change légèrement. Dans ce cas, seule la moitié des entreprises consultées assurent que la délinquance est aux mêmes niveaux qu’à fin 2020 ou au-dessus (10%), même si près de 45% indiquent qu’elles n’ont pas travaillé avec l’administration dans le dernier anus. Ainsi, à peine 4% des PME ont détecté qu’au cours de la dernière année l’administration a amélioré leur taux de paiement dans les délais.

En ce sens, 2% des entreprises victimes de cette situation craignent de devoir fermer pour cette raison ; 5% sont convaincus qu’ils finiront par être insolvables ; 4 % indiquent une réduction de sa structure ; pour 10% cela signifiera plus de besoin de capital ; et pour 18%, une augmentation des coûts de financement. De même, cette augmentation de la délinquance les affectera également dans la perte de clients (12%) ou dans la réduction ou la perte de marges (30%).

Lire aussi:   La deuxième vague du kit numérique pour les PME sera lancée entre juin et juillet

« Le retard dans le paiement des factures affecte particulièrement les petites entreprises, qui ont plus de difficultés à accéder au crédit et souffrent davantage d’impayés car elles sont fournisseurs, à de nombreuses reprises, d’autres grandes entreprises », explique Cepyme, qui souligne également que le total montant de la dette entre les entreprises avec des défauts de paiement continue d’augmenter « de manière inquiétante ».

Améliorer le délai de paiement

Cependant, avec ces mêmes données sur la table, Cepyme déclare que le délai de paiement moyen (PMP) des entreprises espagnoles s’élevait, au dernier trimestre de 2021, à 81,4 jours, contre 82,2 enregistrés au cours de la même période de 2020. En outre, le pourcentage de factures émises avec retard de paiement était de 69,7 % du total, ce qui pourcentage était supérieur de près d’un point à celui d’il y a un an. « Cette évolution ne cache pas – précise l’organisation – que la délinquance reste stable, à des taux très élevés, et continue d’être un grave problème pour les entreprises, ce qui met en péril leur liquidité et compromet leur viabilité, en particulier pour les plus petites. « .

Lire aussi:   Adolfo Domínguez réduit ses pertes de 52 % en 2021 et augmente ses ventes de 39,5 %

La construction Oui développement immobilier, en collaboration avec l’industrie textile, restent les activités présentant les délais de paiement les plus longs, atteignant respectivement 97,7 et 89,5 jours de délais moyens de paiement. Au contraire, les secteurs de distribution alimentaire Oui chimique sont consolidées comme les activités ayant le moins de retards dans leurs paiements, avec respectivement 68,3 et 77,4 jours. Par communautés, Murcie il présente le délai de paiement moyen le plus long, avec un total de 93,3 jours ; Aragón, La Rioja Oui Castille et Leon ce sont eux qui enregistrent une plus grande augmentation, entre 3 et 1,7 jours de différence ; Oui Aragón (67,7 jours), Cantabrie (71,9 jours) et Catalogne (73,3 jours) présentent les délais moyens de paiement les plus faibles, bien que dans tous les cas supérieurs au seuil fixé par la loi (60 jours).

Article précédentCatalunya Nord se confirme comme le bastion de l’extrême droite française
Article suivantA quand le second tour des élections en France 2022 ? Date et candidats