Accueil L'International Un journaliste de télévision français tué dans une attaque russe à Louhansk

Un journaliste de télévision français tué dans une attaque russe à Louhansk

30
0

Le chef de l’administration militaire régionale de Lugansk, Serhiy Gaïdairapportait ce lundi qu’un journaliste français est décédé des suites d’un Les troupes russes attaquent dans la ville de Severodonetskà l’est du pays.

Le journaliste, identifié comme Frédérick Leclerc-Imhoff, travaille pour la chaîne française BFM TV et se trouvait à l’intérieur d’un véhicule qui « s’apprêtait à évacuer un dix personnes dans une zone qui a été sous le feu de l’ennemi », a expliqué Gaidai dans un communiqué publié via son compte Telegram.

Ainsi, il a expliqué que Leclerc-Imhoff aurait subi une blessure mortelle au cou après que plusieurs obus et éclats d’obus ont touché le véhicule en question. « Nos condoléances à la famille, aux amis et aux collègues de Frédérick Leclerc-Imhoff », a-t-il déclaré.

morts civiles

Peu de temps auparavant, Gaidai avait fait état de deux civils morts et cinq blessés dans un bombardement à la périphérie de la ville. En outre, il a averti que de « forts affrontements » se déroulaient dans la région alors que les troupes russes pénétraient dans des zones du sud-est et du nord-est de la ville.

Lire aussi:   L'Ocean Viking sauve 228 migrants en Méditerranée en deux jours

Le président de l’Ukraine, Volodymyr Zelenski, a accusé la Russie dimanche soir d’avoir endommagé 90% des maisons de la ville de Severodonetsk et a averti que les assaillants voulaient hisser leur drapeau sur le bâtiment administratif de Severodonetsk, situé sur le boulevard de l’Amitié dans les nations.

Article précédentLa majorité des produits Firecrackers CM seront « fabriqués en Espagne » cette année
Article suivantRodolfo Hernández : c’est le « Trump colombien »