Accueil Business Svea Solar lève 100 millions pour se développer sur le marché des...

Svea Solar lève 100 millions pour se développer sur le marché des parcs solaires

52
0

L’installateur photovoltaïque suédois SveaSolar Il a les yeux rivés sur l’Espagne. L’entreprise a débarqué ici en 2020 et multiplie depuis quelques mois son volume d’affaires par dix par rapport à l’année précédente. Si cette croissance n’éclipse pas encore celle des autres pays où l’entreprise opère (de la Suèdejusqu’à Hollande, Belgique Soit Allemagne) et que les revenus de ce marché ne représenteront que 5 % du chiffre d’affaires total cette année, la filiale espagnole est convaincue qu’il peut devenir le deuxième territoire le plus important pour l’entreprise d’ici cinq ans. Pour y parvenir, elle renforce entre autres un nouveau segment d’activité dans lequel l’Espagne sera clé et pour lequel elle vient de boucler une opération de financement d’un million de dollars : les parcs solaires.

Ainsi, la société vient de lever 100 millions d’euros auprès du fonds nord-américain CarVal Investors, qui s’ajoutent également aux 100 millions supplémentaires que la société a obtenus en mars, dans ce cas destinés à se développer dans le segment résidentiel, qui est le fondement de l’entreprise. D’autre part, cette deuxième injection est entièrement orientée vers l’amplification du parcs solairesun domaine dans lequel la société d’investissement nord-américaine est experte.

Lire aussi:   Cartels : entourés d'alliances illicites

« En Espagne, c’est le marché le plus mature », explique le directeur de Svea Solar pour ce territoire, Daniel Nilson, ce qui indique que sur les 4 GW qui ont été installés dans le pays l’année dernière, 3 l’ont été dans des parcs solaires. En fait, bien que l’atterrissage de Svea dans ce segment d’activité ait commencé en Suède, où ils ont déjà construit leurs premières installations, leur grand pari est l’Espagne, où ils clôturent déjà la phase initiale d’un parc de 6 MW à Alicante.

« L’intention sur cinq ans est de faire 1 GW de parcs, dont 500 MW seront en Suède et 500 MW supplémentaires à l’extérieur : de ces derniers, nous allons positionner l’Espagne pour en prendre l’essentiel », détaille le responsable. Le reste sera réparti entre Roumanie, Bulgarie Oui Chypre. « Nous nous sommes fixé l’objectif informel de commencer à développer 200 MW en Espagne cette année et la suivante », illustre Nilsson.

Expansion géographique

Cependant, les projets pour ce marché vont au-delà de ce nouveau secteur d’activité. D’abord parce qu’ici ils viennent aussi de s’ouvrir au marché des affaires et de l’industrie, ensuite parce que c’est aussi une priorité de s’étendre géographiquement. Actuellement en activité dans Alicante, Barcelone, Madrid Oui Málaga; sont en train d’ouvrir des délégations commerciales et d’avoir leurs propres installateurs professionnels dans Valence, Murcie Oui Séville; ils atterriront bientôt Saragosse Oui Bilbao (et ils doubleront les effectifs à Barcelone et Madrid) ; et, pour l’année prochaine, ils aspirent à couvrir le reste du territoire.

Lire aussi:   ACS étudie le lancement d'une offre pour son partenaire italien Atlantia

De cette façon, si l’entreprise a commencé 2022 avec 60 personnes dans ses effectifs, il y en a maintenant 90, et le but est de la terminer avec environ 160 travailleurs. Si tout se passe bien, l’objectif est qu’il y en ait 600 d’ici 2026. D’ici là, l’entreprise s’attend à facturer 100 millions d’euros en Espagne (voire le double si le rythme de croissance se maintient), soit près de 30 fois plus. supérieur aux 3,5 millions entrés l’an dernier et 7 fois supérieur aux 15 millions qu’ils estiment facturer cette année.

Article précédentMediapro s’engage à refinancer 900 millions de dettes
Article suivantLe salaire horaire a augmenté de 2,2% au premier trimestre, soit quatre fois moins que l’IPC