RDC: Alphonse Ngoyi Kasanji “Entre Janvier et septembre 2019, l’argent de la république a été dilapidé”

233
Alphonse Ngoyi Kasanji rdc

Le ministre des Finances Sele Yalaghuli a été devant l’assemblée nationale ce mercredi 11 novembre 2020 pour donner des détails sur la gestion de l’argent du trésor public durant l’exercice 2019.

À en croire ses explications, selon le projet de réédition des comptes, il en ressort que les dépenses prévues pour la présidence de la république en 2019 étaient de 57 milliards CDF, mais il y a eu un engagement de 203 milliards CDF, et un paiement de 329 milliards CDF.

Un dépassement qui n’a laissé guère indifférent les différents élus nationaux notamment Alphonse Ngoyi Kasanji qui aura affiché toute sa désolation devant la presse, taclant par la même occasion ceux qui prétendent “prôner pour l’État de droit”;

“C’est de la désolation, nous savons que ce ministre des Finances ici et le gouvernement Ilunga Ilukamba, ils sont entrés en fonction 7 mois après. Et quand vous suivez la reddition de compte comment est ce que les dépenses ont été effectués en 2019, c’est vraiment déplorable. Entre Janvier 2019 et septembre 2019, l’argent de la république a été dilapidé”, a-t-il décrié.

À Alphonse Ngoyi Kasanji d’ajouter “des tels gens ne peuvent pas parler la bonne gouvernance, de la transparence et l’État de droit(…) C’est des personnes qui doivent se taire seulement”.

Pour le ministre Sele Yalaghuli “Une loi est opposable à tout le monde. Il faut respecter le niveau de crédit budgétaire imparti en dépenses, mais aussi respecter le niveau des assignations des recettes imparties au niveau des régies financières”.

La Rédaction Actu24