Accueil High-Tech L’outil Street View de Google a 15 ans

L’outil Street View de Google a 15 ans

32
0

Dimanche prochain, le 29 mai, le 15e anniversaire de vue sur la rue et avec cette raison Google a publié une étude sur les lieux les plus visités à l’aide de cet outil. Selon ledit rapport, l’Espagne est le sixième pays avec le plus de visiteurs au cours de la dernière année (du 1er mai 2021 au 30 avril 2022). A l’intérieur de l’Espagne, Catalogne et l’Andalousie sont les communautés autonomes qui prennent le gâteau et Madrid et Barcelone ont été les destinations espagnoles les plus populaires pour le monde entier l’année dernière.

Ce qui a été le plus exploré dans Street View en Espagne, ce sont trois stades de football, qui se distinguent parmi les cinq points d’intérêt les plus visités : le stade Santiago Bernabeu, le Camp Nou, la Sagrada Familia,

Lire aussi:   Apple arrête les ventes de produits en Russie

Punta de Tarifa et Wanda Metropolitano.

Avec l’arrivée de l’été, Street View a également été utilisé pour voir quelles sont les plages les plus « cliquées » sur la plateforme. Entre le 24 avril 2021 et le 24 avril de cette année, Les Baléares prennent le gâteau avec Playa d’en Bossa à Ibiza et Cala Major à Majorque. Elle est suivie par la plage de S’Alguer, Malagueta et Cala Moraig.

N’oubliez pas que grâce à cette application, les utilisateurs peuvent escalader des montagnes, plonger dans les profondeurs de l’océan, explorer des restaurants et se promener dans des musées aux quatre coins du monde, directement depuis le salon. Voici les musées espagnols les plus visités sur Street View entre le 24 avril de l’année dernière et le 24 avril de cette année : Musée national du Prado, Musée du FC Barcelone, Cité des arts et des sciences, Park Güell et Guggenheim Bilbao.

Lire aussi:   Voici le robot yeedivac 2 pro, avec une nouvelle technologie pour éviter les plantages

400 fois autour du monde

Au cours de ces 15 années, les voitures Street View ont parcouru plus de 16 millions de kilomètres, une distance qui fait plus de 400 fois le tour du monde, et plus de 220 milliards d’images ont été collectées. Cela a permis de cartographier le monde et de tout mettre dans la paume de la main des navigateurs pour voyager dans n’importe quelle partie du globe.

Article précédentLes vaccins suisses expirent: 620 000 seront gaspillés
Article suivantIl s’agit du premier centre de données Google en Espagne