Accueil L'International L’Ocean Viking, avec 295 migrants à bord, presse le port après 10...

L’Ocean Viking, avec 295 migrants à bord, presse le port après 10 jours d’attente

50
0

Le bateau ‘viking de l’océan‘de l’ONG SOS Méditerranée a demandé d’urgence ce dimanche un port dans lequel débarquer le 295 migrants qui transporte L’équipage allègue que beaucoup d’entre eux attendaient à bord depuis maintenant dix jours après avoir été secourus en Méditerranée centrale et que parmi les rescapés figurent de nombreux mineurs, dont deux petites filles et un bébé de trois mois.

L’ONG a fait savoir ce dimanche sur ses réseaux sociaux qu’une femme enceinte de 8 mois devait être évacuée en urgence vers l’Italie. « Être en mer pendant dix jours, vivre ce stress et cette peur, dormir par terre et les vibrations du navire ont aggravé ses conditions », a expliqué l’obstétricien à bord. « Certains des 295 survivants de l’Ocean Viking ont passé leur 10e nuit sur le pont. Les enfants, les femmes et les hommes n’ont pas encore eu la chance de débarquer. Pourquoi ne pouvons-nous pas être en sécurité ?ils demandent. Cette stagnation est affligeante. Ils ont besoin d’un port sûr maintenant », a ajouté l’ONG.

Lire aussi:   La Russie annonce un cessez-le-feu temporaire pour ouvrir deux couloirs humanitaires

marques de violence

Sos Méditerranée a fait connaître certaines histoires de rescapés, comme celle de John« qui a tenté de traverser la Méditerranée en novembre 2021 pour la première fois, mais a été intercepté par les garde-côtes libyens et emmené dans un centre de détention à Libye. Ils l’ont battu si brutalement que son poignet et sa jambe ont été fracturés. Il porte encore les marques de la violence. » « John a été secouru par le ‘Ocean Viking’ le 19 mai, il était dans un bateau surchargé. Mais son calvaire n’est pas encore terminé. Il est toujours bloqué sur le pont de notre navire, en attente de l’autorisation de débarquer dans un port sûr parmi les 295 naufragés », a ajouté l’ONG.

Lire aussi:   Josep Borrell revendique le rôle de l'Union européenne comme projet de paix

Jusqu’à présent cette année, environ 18 000 migrants sont arrivés sur les côtes italiennes, contre environ 13 765 à la même période l’année dernière, selon les données mises à jour ce dimanche par le ministère italien de l’Intérieur. L’un des derniers débarquements de personnes a été celui du voilier Astral, de l’ONG espagnole Open Arms, qui a finalement obtenu cette semaine l’autorisation d’arriver sur l’île de Lampedusa (Sicile) aux 110 personnes qu’il avait secourues, après les avoir retrouvées dans une embarcation dans des conditions terribles en Méditerranée centrale, comme le rapporte l’organisation.

Article précédentGuerre d’Ukraine | La Russie lève le siège de deux villes importantes du Donbass
Article suivantVolkswagen, accusé de pratiques « esclavagistes » pendant la dictature au Brésil