Accueil Business L’édition et le cinéma, moteur de l’industrie audiovisuelle catalane

L’édition et le cinéma, moteur de l’industrie audiovisuelle catalane

56
0

Le fait que la plus grande foire audiovisuelle du monde ait déménagé à Barcelone signifiera plus de 200 millions d’euros d’impact pour la ville cette seule année et élargira le réseau d’entreprises dédié à ce secteur. À tout le moins, selon le directeur général de l’événement en question, le Systèmes intégrés Europe (ISE), mike blackmancela s’est passé en amsterdam (Pays Bas), où se tient le congrès depuis 16 ans. Cependant, si elle est reproduite ici, la tendance aura un impact sur un secteur aux dimensions non négligeables : les entreprises impliquées dans cette industrie en Catalogne gagnent un total de 6 700 millions d’euros, la majorité sont basées à Barcelone et se consacrent, selon les données de la mairie, à tout à l’édition, et au cinéma, à la vidéo et à la musique.

Plus précisément, le dernier rapport sur le secteur préparé par la ‘conselleria’ de Empresa de la Generalitat de Catalunya, que ce même département prévoit de mettre à jour demain au début de la foire par l’intermédiaire de son propriétaire, roger torentreflète que le tissu audiovisuel catalan est composé de 1 100 entreprises qui totalisent ce chiffre d’affaires total de 6 700 millions d’euros et emploient quelque 26 000 personnes.

Lire aussi:   Les fermetures de magasins El Corte Inglés qui aideront à rééquilibrer vos comptes

Cette étude, préparée en collaboration avec le Pôle Audiovisuel de Catalogne et le conseiller ClusterDéveloppement, désigne les entreprises dédiées au secteur de la communication et de la publicité, celles qui produisent pour l’industrie du divertissement (films, séries, documentaires et jeux vidéo) et les médias. Selon la radiographie, qui travaille avec des données antérieures à 2019, le secteur qui tirait le plus avant la pandémie était le divertissement, qui réalisait un chiffre d’affaires dans la collectivité de plus de 3 800 millions d’euros. Cependant, il y a plus d’entreprises de publicité (650) que tout autre type. En effet, le chiffre d’affaires de ces entreprises n’est pas loin de celui du secteur qui arrive en tête du classement, avec 2 400 millions d’euros.

Le fait est que « la baisse de la consommation de biens et services due au covid-19 a profondément affecté le secteur de la publicité », indique le document. « Alors que le marché publicitaire venait de se remettre de la crise économique de 2008, la consommation a de nouveau chuté et, par rebond, l’activité publicitaire », contextualise le texte, qui ajoute que la baisse générale des investissements publicitaires touchera tous les médias, bien qu’à un degré différent. .

Lire aussi:   L'Allemand Rodenstock rachète le fabricant de lentilles catalan Indo

Le rôle de Barcelone

Ainsi, il n’est pas surprenant que les données les plus récentes traitées par le Pôle Audiovisuel indiquent une tendance quelque peu différente. Avec les informations pour 2021 en main, cette entité assure que Barcelone concentre 14 500 des professionnels catalans qui se consacrent à ce secteur, ce qui représente 56 % du total. Selon celle-ci, en outre, six entreprises sur dix sont installées dans la capitale catalane.

Et ce que les données du conseil municipal indiquent, c’est que les sous-secteurs qui ont plus de poids ici sont l’édition, d’une part, et le cinéma, la vidéo et la musique, d’autre part. 60% des entreprises audiovisuelles qui opèrent depuis Barcelone se consacrent à l’édition, et cette activité occupe 68% des professionnels. De même, 59 % des entreprises se consacrent au cinéma, à la vidéo ou à la musique, ce qui se traduit par 68 % de l’emploi dans cette industrie.

Article précédentIls tuent un policier et un soldat dans une caravane humanitaire en Colombie
Article suivant« Si nous n’arrêtons pas Poutine en Ukraine, il marchera vers la Pologne et les pays baltes »