Accueil Business Le nouveau fourgon Fiat Doblò sera fabriqué à Vigo

Le nouveau fourgon Fiat Doblò sera fabriqué à Vigo

66
0

La confirmation officielle, tant attendue par l’industrie automobile galicienne, Il est enfin arrivé. Le groupe Stellantide a confirmé à ses travailleurs de Vigo que l’usine fabriquera des fourgonnettes K9 à partir de sa cinquième silhouette, la nouvelle Fiat Doblo, comme annoncé en exclusivité il y a plus d’un an par FARO, un journal qui fait partie du groupe Prensa Ibérica ainsi que ce média. Il devient la cinquième silhouette des fourgons après ceux de Citroën, Peugeot, Opel et Toyota.

Après avoir distribué des modèles et des investissements dans diverses usines et pays, la société dirigée par Carlos Tavares a confirmé que la nouvelle version de ce véhicule utilitaire léger entrera dans la chaîne du système 2 de l’usine de Balaídos, coïncidant également avec le départ du Citroën Grand C4 SpaceTourer.

Lire aussi:   El Mobile met BCN sur la bonne voie vers l'ère post-Covid

Au cours des derniers mois, qui ont été vécus dans une phase de confidentialité concernant le projet, l’olivier fabriquait déjà des pré-séries du Fiat Doblo et certains ont même commencé à rouler dans l’usine pour de petits tests.

Fiat vient de publier une déclaration avec diverses images de la nouvelle fourgonnette, qui, comme le reste de ses « sœurs » en plus de la la version avec moteur à combustion aura la version électrique (E-Doblò) et le passager.

« Les nouveaux Doblò et E-Doblò seront fabriqués à l’usine de Stellantis en Espagne (Vigo), bénéficiant d’effets d’échelle. Le nouveau Doblò tirera parti du programme K9 existant et réussi au service d’autres marques Stellantis« , recueille le communiqué.

Lire aussi:   El Tigre, cent ans de bulles

Le nouveau fourgon sera fabriqué sur la même plate-forme qui existe actuellement, comme le reste des K9, donc son arrivée n’implique pas (comme prévu) la mise en œuvre de l’un des les nouveaux STLA, plates-formes industrielles lancées par le groupe pour assembler les nouveaux modèles électrifiés, l’avenir de l’installation est donc encore incertain.

Les fournisseurs s’attendaient déjà à une hausse significative de l’approvisionnement de leurs composants pour ce véhicule à l’été, ce qui est investissements dans les usines. Cependant, l’absence de confirmation officielle et les grèves continues dues au manque de micropuces avaient suscité des inquiétudes dans le secteur automobile galicien.

Article précédentAcquérir un leadership authentique pour briser le plafond de verre
Article suivantDifférences entre un CDI discontinu et un CDI à temps partiel