Accueil Business Le monde des affaires catalan dénonce la non-exécution des budgets

Le monde des affaires catalan dénonce la non-exécution des budgets

47
0

La communauté d’affaires catalane a explosé ce mardi contre l’inexécution des investissements engagés dans le Budgets généraux de l’État pour la Catalogne. Aussi ils syndicats Ils critiquent le fait que l’autonomie catalane a le niveau d’investissement le plus bas (proportionnellement à ce qui était prévu) de l’ensemble Conditionla moitié du volume des ressources déployées que dans la moyenne de l’économie espagnole et cinq fois moins que ce qui a été investi dans Madrid. Bien que les centrales soulignent également que ce n’est pas la seule autonomie touchée et que cela suppose un délit important pour le bien-être social. Les agents sociaux alertent sur la dalle de la compétitivité des entreprises catalanes provoquée par le manque de dépenses publiques d’infrastructures et de mécanismes de demande pour corriger automatiquement ce manque d’investissement et que des sous-exécutions telles que celles enregistrées ces dernières années ne se reproduisent plus.

de l’employeur Développement de la main-d’œuvre Ils sont « préoccupés » d’un déficit qu’ils dénoncent depuis un certain temps. Il pleut sur mouillé, comme le rapporte l’entité présidée par Josep Sánchez Llibre, qui a mis à jour ses calculs et chiffre les investissements « en attente » depuis 2013 à 4 399 millions d’euros. Le chiffre est multiplié, selon les calculs de Foment, à 35 000 millions d’euros si l’État avait investi 2,2% de son PIB en Catalogne, comme il assure que c’est habituel dans des économies similaires de l’Union européenne. « A partir de 2019, il devrait y avoir un investissement extraordinaire pendant cinq ans pour récupérer le déficit », a affirmé mardi l’employeur dans un communiqué.

Lire aussi:   Google débarque à Barcelone avec un bureau de 40 employés

Pimec Il a également publié une déclaration pour critiquer la violation par l’État du « consensus atteint » et avertit que cela a un effet direct sur la compétitivité des entreprises catalanes. Les employeurs présidés par Antoni Canété a exigé « une meilleure communication entre le gouvernement et le gouvernement de la Generalitat pour résoudre définitivement l’effondrement de l’exécution des travaux publics ». En ce sens, il demande au gouvernement d’établir « un système de compensation par le biais d’un certain type de fonds pour les territoires où l’investissement prévu n’est pas exécuté ».

« Pourquoi est-ce que dans certaines autonomies le budget est exécuté et dans d’autres non? Ce n’est pas seulement en Catalogne, mais aussi dans des moteurs comme l’Andalousie ou Valence, les niveaux d’investissement sont très bas. C’est un grave problème de gestion politique et un drame dans une situation de crise comme celle-ci. Investir est essentiel pour assurer une qualité de vie aux citoyens et des progrès pour l’économie, cela n’a aucun sens d’approuver des budgets records si vous ne les exécutez pas plus tard. Nous exigeons explications », déclare le secrétaire des relations institutionnelles de l’UGT de Catalogne, charles de paul. « C’est un problème historique que le Fonds européens NextGeneration peut accélérer », souligne le secrétaire du Travail du CCOO de Catalogne, Ricard Bellera. « Nous traînons depuis des années un manque de volonté politique pour déployer les investissements liés à l’Adif », ajoute-t-il.

Lire aussi:   La moitié des entreprises ne respectent pas l'enregistrement horaire après trois ans de loi

Article précédentUne fillette de 9 ans survit à l’attaque d’un couguar aux États-Unis
Article suivant« Soit on embauche plus de monde, soit on bat »