Accueil L'International Le Médiateur demande au président péruvien Pedro Castillo de démissionner

Le Médiateur demande au président péruvien Pedro Castillo de démissionner

53
0

La clôture politique autour château de pierre se rétrécit rapidement. De nouvelles manifestations réclamaient sa démission dans différentes régions du Pérou, dont Lima. Les mêmes dirigeants patronaux réclamés. Une demande inattendue a ajouté de l’huile sur le feu de l’instabilité : le Médiateur, Walter Gutiérrez a à son tour exigé la démission de l’enseignant rural pour « entamer un parcours de sortie face à cette grave crise ». Le Bureau du Médiateur a rappelé au président que dans sa fonction de garant des droits fondamentaux de la population, et en raison de l’épuisement de l’exécutif en seulement huit mois, marqués par 157 conflits sociaux et quatre changements de gouvernement, devrait se retirer.

Gutiérrez reproche au chef de l’Etat « revers évidents dans les politiques publiques à la suite d’actions et d’omissions » » Le document rappelle également qu’en moins d’un an, Castillo a nommé de nombreux ministres qui n’étaient pas « aptes » à occuper ces postes ou étaient « incompétents ». Il y a eu des cas de fonctionnaires liés aux « infractions pénales ou aux cas de violences faites aux femmes ». La possibilité d’abandonner la présidence, ajoute Gutiérrez, serait, avant tout, « un acte responsable avec le pays et fidèle à la Constitution ».

offensive du congrès

Avec une 76% d’impopularitéCastillo se retrouve de plus en plus seul et affaibli. Le Congrès a tenté à deux reprises de promouvoir une motion de censure. Jeudi soir, le législateur a « exhorté » le président à démissionner compte tenu de la gravité des circonstances. L’initiative a été présentée par des forces de droite et accuse Castillo de manifester « une inefficacité totale et l’irresponsabilité dans les affaires de l’État », ainsi que l’exercice d’un «mauvaise administration » ce qui a pour conséquence une augmentation de l’inflation et du chômage.

Article précédentDesigual revient pour avoir des avantages
Article suivantLe Front Polisario coupe les communications avec le gouvernement espagnol