Accueil L'International Le fléau de la violence armée aux États-Unis : 27 fusillades dans...

Le fléau de la violence armée aux États-Unis : 27 fusillades dans des écoles cette année

24
0

Les fusillades dans les écoles ne sont pas une anomalie dans États Unis. Ce mardi, un jeune de 18 ans a cambriolé l’école élémentaire Robb à Uvaldedans Texasen un tournage avec lequel il a assassiné 19 enfants et deux adultes. Cette nouvelle tragédie a été la plus importante depuis près d’une décennie, lorsque le nombre de morts à l’école de Sandy Hook a atteint 26. Cependant, ce n’est en aucun cas la seule.

Au cours des près de cinq mois de 2022, il y a eu jusqu’à 27 fusillades dans des écoles Etats-Unis, hier étant le plus meurtrier. Ces attaques ont fait 27 victimes mortelles, dont 24 mineurs, selon les calculs du School Shooting Tracker 2022 de la Semaine de l’éducation. 40 autres personnes ont été blessées.

2022 se dirige ainsi vers le record catastrophique de la plupart des fusillades dans les écoles du pays, une position qu’il occupe désormais l’an dernier, avec 34 meurtres dans les écoles. En 2020, la restriction de mobilité due à la pandémie a fait chuter le nombre d’attaques à 10, alors qu’en 2019 et 2018, elles étaient passées à 24.

Comme cela s’est produit après d’autres massacres, celui d’hier à Uvalde rouvre le débat sur la réglementation de la vente d’armes dans le pays et même sur la question de savoir si les enseignants doivent se rendre en classe armés.

Lire aussi:   La guerre russo-ukrainienne aujourd'hui : Négociations et sanctions en direct

Au cours des 20 dernières années, les États-Unis ont connu de multiples attaques armées contre des écoles, des instituts et des universités sur leur territoire. Voici les cas les plus notoires :

Oxford, 2021

Le 30 octobre de l’année dernière, un garçon de 15 ans a tué quatre élèves et en a blessé sept autres à l’Oxford High School dans le Michigan. L’affaire est étudiée comme un « acte terroriste ».

Santa Fé, 2018

Le 18 mai, un adolescent de 17 ans a tiré et tué 20 personnes au lycée de Santa Fe au Texas. L’auteur du massacre a été arrêté et est en prison.

Parcs, 2018

Le 14 février, jour de la Saint-Valentin, un jeune de 19 ans a eu l’idée macabre de décharger son fusil semi-automatique sur ses collègues, tuant 17 personnes. C’est au Marjory Stoneman Douglas High School à Parkland, en Floride, qu’il avait été expulsé pour des raisons disciplinaires. Il est en prison.

Rosbourg, 2015

Le 1er octobre, un étudiant de 26 ans a ouvert le feu à l’université d’Umpqua dans l’Oregon, tuant neuf personnes. Plus tard, il s’est suicidé en se tirant une balle dans la tête.

Lire aussi:   "Combats de rue" dans la ville ukrainienne clé de Severodonetsk

Ville nouvelle, 2012

Le 14 décembre 2012, les États-Unis ont connu le pire massacre scolaire de leur histoire. Adam Lanza, vingt ans, a assassiné sa mère avant de se rendre à l’école élémentaire Sandy Hook dans le Connecticut, où il a tué 26 personnes, pour la plupart des garçons et des filles âgés de six à sept ans. L’auteur du massacre s’est suicidé.

Virginie, 2007

Le 16 avril, un étudiant de la réputée Virginia Tech University a tué 32 personnes et en a blessé 17 autres avec ses deux pistolets semi-automatiques avant de se suicider. C’était le plus grand massacre de l’histoire du pays jusqu’à ce qu’en 2016, un homme assassine 49 personnes dans un club gay d’Orlando.

Colombine, 1999

Deux lycéens de 17 et 18 ans à Columbine, dans le Colorado, ont tué douze camarades de classe et un enseignant avant de se suicider. Ils n’ont pas réussi à faire exploser les bombes artisanales qu’ils avaient préparées. Le massacre a ouvert un débat important sur la nécessité de réglementer la vente d’armes dans le pays.

Article précédentQue s’est-il passé au Texas ? Tout ce que l’on sait sur le massacre d’une école à Uvalde
Article suivantAmazon dévoile ses systèmes Wi-Fi maillés eero Pro 6E et eero 6+