Accueil Sports Le Barça se rend aux « Urgences » à Mendizorroza

Le Barça se rend aux « Urgences » à Mendizorroza

358
0

Le Barça se rend aux « Urgences » à Mendizorroza

BARCELONE, 22 janv. (Actu24) –

Alavés et le Barça disputeront ce dimanche à Mendizorroza (21h00) le dernier match de la 22e journée de LaLiga Santander, un duel dans les ‘ER’ pour les deux équipes, qui n’ont pas fini de débuter et qui ont besoin de la victoire pour commencer à penser positivement environ une fois pour toutes

La situation dans le ‘Glorious’ n’est pas du tout à la hauteur de son surnom. Malgré le changement d’entraîneur fin décembre, l’arrivée de José Luis Mendilibar n’a pas apporté de victoire. Mais c’est qu’en face, le Barça est éliminé de la Supercoupe et de la Coupe et aussi en manque de points en Liga.

Alavés vient d’avoir concédé une défaite difficile au Benito Villamarín contre un Betis qui était à un but de la ‘manita’ (4-0). Un coup dur à supporter et dont on verra la réaction à Mendizorroza, face à un Barça qui a lui aussi besoin de respirer de l’air positif après une semaine, pour diverses raisons, bien contaminé.

Perdre la Super Coupe d’Espagne en demi-finale Classique et être éliminé en Copa del Rey – le dernier titre qu’ils ont défendu la saison dernière – sont de lourdes dalles à soulever. Changer de « puce » et retourner en Liga peut en valoir la peine, mais la mauvaise chose pour les intérêts du Barça est qu’ils n’ont que la possibilité de gagner.

Et ils viennent de ne pas le faire, lors de la dernière journée disputée début janvier, car ils ont laissé Grenade égaliser à la fin d’un match qu’ils avaient bien affronté avec un but de Luuk De Jong. Soit dit en passant, l’attaquant néerlandais est de retour dans l’équipe après sa suspension, même si c’est maintenant Gavi, l’un des meilleurs du milieu de terrain Blaugrana, qui devra purger la peine pour son expulsion.

Lire aussi:   Athletic-Real Madrid, Real Sociedad-Betis, Valence-Cadix et Rayo-Majorque, quarts de finale de Coupe

Le Barça a besoin de positivité, d’optimisme. Les deux choses ont été transmises par Xavi lors de ses premières conférences de presse, mais pas tellement maintenant. Peut-être parce qu’une mauvaise nouvelle, de la pire ampleur comme la chute d’Ansu Fati, ne permet pas de voir le verre à moitié plein, ni en public ni, encore moins, en privé. Sans Ansu, au plus bas depuis des mois selon les pronostics, le Barça se retrouve à nouveau sans son grand espoir.

En revanche, Xavi a un Pedri qui est de plus en plus abattu après sa blessure et un Ferran Torres qui était la note positive, avec un grand but et plus de contribution que lors de ses débuts en Super Cup Classic, dans l’adieu échanson à San Mamés. Petit à petit, s’il ne perd plus de pièces, Xavi a des cartes à jouer pour trouver le chemin qu’il veut, et doit, suivre.

Les Blaugrana, septièmes du classement après le triomphe de Villarreal, ne sont qu’à un point de la zone des « Champions ». Oui, la situation n’a rien d’extraordinaire mais l’objectif auquel ils ont été relégués, celui d’obtenir un billet pour la prochaine édition de la Ligue des champions, est proche. Ne pas abandonner plus de points ou laisser filer les victoires dans les dernières minutes est la clé pour accéder à cette zone.

Au lieu de cela, la lutte d’Alavés en est une autre. Il commencera le match dans la zone de relégation et, à l’exception d’un carambole, il continuera dedans même s’il gagne. Bien sûr, la victoire serait vitale sur le plan moral et aussi pour se rapprocher de la lumière, de cette 17e place qui n’est qu’à trois points et que le RCD Mallorca défend.

Lire aussi:   Simeone : "C'est nous qui sommes en seconde mi-temps"

En octobre de l’année dernière, lors du duel du premier tour au Camp Nou, Alavés a réussi à égaliser une querelle rivale dans un match très différent de celui-ci, avec deux entraîneurs qui ne sont plus là – l’intérimaire Sergi Barjuán à Barça et Javi Calleja à Alavés – et qui signifiait le dernier match officiel pour Kun Agüero, qui a pris sa retraite en raison d’un problème cardiaque qu’il a détecté lors de cet affrontement.

Mendilibar, dans ce duel contre le Barça, aura les pertes de Ximo Navarro et Rubén Duarte, tous deux blessés. En revanche, le nouveau venu Jason Remeseiro pourrait continuer à s’imposer dans le onze de départ, tout comme Gonzalos Escalante qui profite de son prêt de la Lazio italienne.

Quant à Xavi, il a plus de victimes que la suspension de Gavi ou la blessure d’Ansu Fati. Ils ne seront pas à Vitoria Sergi Roberto, Samuel Umtiti ou Eric Garcia, dont le départ de bal est raté par l’entraîneur de Terrassa. Memphis Depay est incertain, avec un malaise, et sauf surprise, le « reclus » Ousmane Dembélé ne serait pas non plus, en guerre avec le club.

FICHE TECHNIQUE.

–ALIGNEMENTS POSSIBLES.

ALAVES SPORTIFS : Pacheco ; Aguirregabíria, Laguardia, Lejeune, Javi López ; Remeseiro, Pina, Manu García, Luis Rioja ; Edgar Méndez et Mato.

FC BARCELONE : Ter Stegen ; Dani Alves, martelé, Araujo, Jordi Alba ; Busquets, Pédri, Nico ; Abde, Luuk De Jong et Ferran Torres.

–ARBITRE: Figueroa Vázquez (C. Andalousie).

–STADE: Mendizorroza.

–HEURE : 21h00/Movistar LaLiga.

Article précédentSaponjic quitte l’Atlético et signe pour le Slovan Bratislava
Article suivantFrénésie diplomatique pour éviter la confrontation militaire en Ukraine