Accueil L'International La Russie est en défaut de paiement

La Russie est en défaut de paiement

127
0

La Russie a déclaré suspension des paiements de sa dette extérieure en n’acceptant pas ses créanciers paiement en roubles, assure aujourd’hui la société de notation Standard and Poor’s dans un communiqué. La Russie, qui a son comptes en dollars bloqués aux États-Unis et aussi dans d’autres pays en raison de sanctions internationalesa tenté de payer ses obligations dues le 4 avril en roubles, mais les investisseurs ont refusé de l’accepter en raison de l’impossibilité pratique de convertir les roubles en monnaie.

Selon S&P, cela équivaut à un « défaut sélectif » (défaut sélectif), qui est déclaré lorsqu’un pays, une institution ou une entreprise fait défaut sur certaines de ses obligations mais pas sur sa dette globale. En théorie, la Russie dispose toujours d’un soi-disant « délai de grâce » de 30 jours à compter de cette date du 4 avril pour effectuer ses paiements de principal et d’intérêts, mais S&P considère qu’il est très peu probable qu’il soit utile.

Lire aussi:   Les Britanniques bouleversés dans la célébration du Jubilé d'Elizabeth II

« Nous ne prévoyons pas pour le moment que les investisseurs pourront convertir les paiements en roubles en dollars pour un montant équivalent aux montants dus, ni que le gouvernement sera en mesure de convertir ces paiements dans ce délai de trente jours », a déclaré la société. . Standard and Poor’s explique que c’est parce que les sanctions contre la Russie vont probablement se durcir dans les semaines à venir, « entravant la volonté et la capacité technique de la Russie à respecter les termes et conditions pour honorer ses obligations ».

aux tribunaux

Depuis Moscou, le ministre russe des Finances, Anton Siluanov, a déclaré que Moscou ira en justice si l’Occident déclare le pays en défaut de paiement de ses obligations en euro-obligations, dans une interview publiée ce lundi par le journal « Izvestia ». « Bien sûr, nous allons aller en justice, car nous avons pris toutes les mesures nécessaires pour que les investisseurs reçoivent leurs paiements », a déclaré Siluánov, soulignant que la Russie sera en mesure de présenter des preuves de ses « efforts de paiement, à la fois en devises et en roubles. « .

Lire aussi:   La Russie affirme avoir pris la ville assiégée de Marioupol en Ukraine

Il a insisté sur le fait que « la Fédération de Russie, en tant que débiteur fiable, a fait tout son possible pour payer des euro-obligations en devises étrangères dans laquelle nous plaçons la dette, principalement en dollars ». « Pourtant, la politique consciente des pays occidentaux consiste à créer artificiellement une suspension des paiements », a dénoncé le chef des Finances, qui a ajouté que lorsqu’une « guerre économique est menée et financière  » face à la Russie, le pays est contraint de réagir.

Article précédentL’UE renforce la CPI pour enquêter sur les crimes de guerre en Ukraine
Article suivantLe consul de Russie aux Baléares : « Poutine m’a déçu, il est arrivé à une situation désastreuse »