Accueil L'International La police du Texas admet avoir eu tort d’agir tard dans la...

La police du Texas admet avoir eu tort d’agir tard dans la fusillade

28
0

la police de Texas a pris la « mauvaise décision » en attendant près d’une heure que d’autres agents entrent dans la salle de classe d’une école primaire où le jeune armé qui a assassiné mardi 19 enfants et deux enseignants s’est barricadé. C’est ce qu’a avoué ce vendredi un agent des forces de sécurité, après des jours de critiques croissantes sur l’intervention policière tardive.

Les survivants de tournagey compris les enfants, appelaient le numéro d’urgence 911 depuis la salle de classe longtemps après Salvador Ramos18 ans, est entré avec un fusil semi-automatique AR-15 alors que des policiers étaient dans le couloir à l’extérieur de la salle de classe en attendant plus d’aide, a déclaré le colonel Steven McCraw, directeur du département de la sécurité publique du Texas.

Lire aussi:   Comment se passe la guerre en Ukraine ? Carte de l'avancée des troupes russes

Il a fallu près d’une heure aux agents pour entrer à Robb Elementary dans la petite ville de Uvalde parce qu’ils s’attendaient à une équipe tactique spécialement formée, une décision qu’ils acceptent maintenant était «mauvaise».

Quelqu’un que McCraw n’a pas identifié a appelé le 911 plusieurs fois à partir de 12 h 03, disant au policier dans un murmure il y avait plusieurs morte et qu’il y avait encore « huit ou neuf » élèves en vie, expliqua le colonel. Un étudiant a appelé à 12h47 et a demandé à l’opérateur d’envoyer la police « maintenant ».

Selon McCraw, les agents ne sont entrés dans la salle de classe qu’à 12 h 50, lorsqu’une équipe tactique de la US Border Patrol a utilisé les clés d’un concierge pour ouvrir la porte verrouillée et tuer Ramos.

Lire aussi:   L'armée israélienne charge lors des funérailles à Jérusalem du journaliste assassiné d'Al Jazeera

Article précédentL’Iran saisit deux pétroliers grecs dans les eaux du golfe Persique
Article suivantLe Guatemala interdit la pêche aux coquillages après une marée rouge qui a fait 4 morts