Accueil Business La majorité des produits Firecrackers CM seront « fabriqués en Espagne » cette année

La majorité des produits Firecrackers CM seront « fabriqués en Espagne » cette année

49
0

problèmes d’importation produits pyrotechniques de Chine ont pris la société catalane Pétards CM, l’une des principales entreprises du secteur en Espagne, pour augmenter les commandes de pétards fabriqués en Espagne, de sorte que cette année 65% des produits qu’elle vendra seront d’origine nationale, contre 5 % l’année précédente. Dans un communiqué, cette entreprise familiale catalane a justifié la décision de garantir l’approvisionnement lors du prochain festival de San Juan. Les prix augmenteront entre 10% et 20% en raison de la diminution du nombre de produits en provenance de Chine.

Petardos CM, que cifra en un 30% su cuota de mercado en España, alerta de la falta de existencias y avisa que el sector solo podrá ofrecer el 75% del producto que habitualmente vendía en las tiendas o casetas autorizadas con motivo de la verbena de Saint Jean. « Les pétards qui peuvent manquer sont ceux qui sont le plus demandés, notamment les lots de produits pour enfants, comme les bombettes et les fusées éclairantes », a-t-il assuré.

La raison, selon cette société Palau-Solita i Plegamansest que le gouvernement chinois « a interdit la fabrication locale de certains produits pyrotechniques, tels que le tonnerre à mèche et différents types de fusées et de pétards », et aussi que les tarifs et les délais de livraison des transports internationaux ont été allongés, en partie en raison de la propagation du covid dans des zones comme Shanghai, dont le port est « effondré », ajoute-t-il.

Lire aussi:   Le nombre de femmes cadres diminue en Catalogne

Le propriétaire et directeur de Petardos CM, Joseph Maria Vilardell, ha asegurado que su empresa reducirá en el futuro « progresivamente las importaciones de producto procedente de China, que el año pasado representaba el 95% de los petardos que comercializábamos, por la compra de producto nacional y por la fabricación propia, en un plazo de 10 ans ». Vilardell précise que « cependant, il y aura toujours des importations en provenance de Chine car tous les produits ne peuvent pas être fabriqués localement ».

Pétards CM Il précise qu’il a cherché des fournisseurs nationaux pour s’approvisionner en produits rares, qu’il a importé des produits de Chine longtemps à l’avance et que depuis février il assemble des lots de produits assortis pour la verveine. Ces problèmes d’importation de produits de Chine ont également conduit l’entreprise à fabriquer les conteneurs et caisses des lots en Catalogne. Firecrackers CM assure que le secteur pyrotechnique en Catalogne prévoit d’augmenter les ventes de 15% de ce festival, à hauteur de 17 millions d’euros, soit ce qu’il a facturé en 2019.

Lire aussi:   L'histoire de Spotify, le géant musical qui parrainera Barcelone

Les fournisseurs nationaux – essentiellement de la Communauté valencienne – sont ceux qui ont fait le tonnerre des fusées, des pétards et des roquettes, entre autres. De même, elle a importé le produit de Chine bien à l’avance et depuis février dernier, elle assemble les lots de produits assortis pour la campagne du festival, avec l’incorporation de 35 personnes dans les entrepôts que l’entreprise possède à Vallès et Llobregat.

Face à cette situation complexe, la marque a renouvelé plus de 50% de son catalogue produits, en partie grâce à cette délocalisation de la production qui a permis l’incorporation de nouveaux designs de mèches tonnerre, pétards, fusées et lots.

Concernant les ventes en ligne, qui représentent déjà 10% de l’activité de l’entreprise, Firecrackers CM rappelle aux consommateurs que la livraison à domicile est interdite en raison des mesures de contrôle et de sécurité qu’exigent les produits pyrotechniques et qu’en conséquence, les commandes sont toujours à retirer dans les magasins agréés.

Article précédentQuatrième anniversaire du Règlement sur la Protection des Données : Comment protéger vos informations personnelles ?
Article suivantUn journaliste de télévision français tué dans une attaque russe à Louhansk