Accueil L'International La France prévoit de vacciner les personnes à risque avec la cinquième...

La France prévoit de vacciner les personnes à risque avec la cinquième dose cet automne

28
0

La France évoque la possibilité d’une nouvelle campagne de vaccination contre le covid à l’automne, compte tenu du risque de nouvelles vagues épidémiques, mais qu’il s’adresserait en principe aux personnes à risque de développer des formes sévères de la maladie.

La Haute Autorité de Santé (HAS, organisme scientifique officiel) a recommandé ce mercredi que cette campagne s’adresse à ceux de 65 ans ou plus, les immunodéprimés et les personnes qui les entourent, ainsi que celles présentant des comorbidités qui les exposent au risque de développer des formes sévères de coronavirus.

Il a également demandé que la possibilité de vacciner le personnel soignant sur la base des résultats disponibles sur l’efficacité du vaccin pour les formes asymptomatiques de la maladie, c’est-à-dire comme mesure pour empêcher ces professionnels de contaminer des patients fragiles.

Lire aussi:   C'est Kiev maintenant : webcams en direct en ligne

Dans un communiqué, la HAS a justifié ces recommandations par le scénario qu’elle considère comme le plus probable, dans lequel le virus continue d’être actif et dans lequel l’immunité de la population baisse mais reste à un niveau suffisant pour que les formes les plus graves la majorité de la population.

Ce scénario implique également des pics épidémiques. L’objectif de la campagne de vaccination serait réduire la mortalité.

Un scénario pessimiste serait celui de l’émergence d’une nouvelle variante plus virulente qui diminution de l’immunité contre les formes sévères et provoquer une nouvelle vague épidémique.

Lire aussi:   Guerre Russie - Ukraine aujourd'hui : Dernière minute, en direct

Dans ce cas, le organisme scientifique Je préconiserais une campagne de vaccination pour l’ensemble de la population, avec une priorité pour les groupes à risque.

En France, il y a eu presque 148 000 morts par covid depuis le début des records en mars 2020 et le nombre de contaminations baisse depuis des semaines, avec une moyenne de 22 000 par jour actuellement.

Depuis avril dernier, la France a ouvert la vaccination avec le deuxième rappel (quatrième dose total) pour toutes les personnes âgé de plus de 60 ans.

Article précédentAmazon dévoile ses systèmes Wi-Fi maillés eero Pro 6E et eero 6+
Article suivantLe travail envoie 83 600 lettres aux entreprises pour mettre fin aux contrats frauduleux