Accueil Business La contractualisation des espaces logistiques reste à des chiffres records début 2022

La contractualisation des espaces logistiques reste à des chiffres records début 2022

78
0

Le secteur « immobilier » catalan ouvre 2022 avec un léger ralentissement de l’activité, mais toujours sur la crête d’une vague. Le consultant en services immobiliers CBRE a publié ce lundi que le marché logistique de la communauté s’est contracté de 214 800 mètres carrés au premier trimestre de l’année, un chiffre qui représente une baisse de 4,6% par rapport à celui de la même période de 2022. Malgré ce revers, le la différence est minime si l’on considère qu’au cours des trois premiers mois de l’année dernière, la surface réservée a plus que doublé par rapport à 2020. En fait, ces premiers chiffres de l’année sont toujours supérieurs de 122% à ceux d’alors.

« Le premier trimestre 2021 a été exceptionnel en raison de la contractualisation de 140 000 mètres carrés par un opérateur de commerce électronique dans le Loin de l’Empordà (Gérone) », contextualise le directeur industriel et logistique de CBRE Barcelone, David Olivier, c’est une déclaration. « Les chiffres de cette année continuent d’être très bons et confirment la tendance à la hausse en matière de contractualisation logistique », souligne ce responsable.

Lire aussi:   Cosmétiques avec cellules souches et vêtements en plastique, prix BBVA pour l'innovation durable

En fait, les données entre janvier et mars 2022 représentent une augmentation de 12 % des mètres carrés contractés au premier trimestre 2019 et continuent d’être l’un des meilleurs volumes à ce jour. Pour Oliva, le moteur reste le boom du commerce électronique. Concrètement, jusqu’en mars 2022, les opérations liées à ce secteur ont représenté 30 % de la contractualisation totale.

L’espace disponible, au minimum

Autre preuve que l’intérêt pour le secteur ne faiblit pas, la disponibilité de l’espace est au plus bas : seuls 2,5 % des mètres carrés construits en pensant au secteur de la logistique sont libres d’occuper, une situation que CBRE relate à nouveau avec une forte demande. Le consultant immobilier prévoit que ce scénario s’inversera cette année, car il prévoit que le marché catalan ajoutera plus de 850 000 mètres carrés dans de nouveaux projets.

« En tout cas, la forte demande et la diminution de l’offre disponible du marché de la logistique ont fait grimper le loyer ‘prime’ en Catalogne de 7% à 7,5 euros par mètre carré par mois », ajoute l’entreprise. « CBRE estime que cette croissance va se poursuivre dans les mois à venir dans les différentes zones logistiques en raison du manque d’approvisionnement », conclut-il.

Article précédentA quand le second tour des élections en France 2022 ? Date et candidats
Article suivantL’Arena Lviv, d’un stade des champions à un grand refuge pour les Ukrainiens