Accueil L'International Kalush Orchestra vend aux enchères son prix Eurovision pour financer l’armée ukrainienne

Kalush Orchestra vend aux enchères son prix Eurovision pour financer l’armée ukrainienne

27
0

Les membres du groupe ukrainien Orchestre Kalouchlauréats de la dernière édition du Concours Eurovision de la Chanson, avec la chanson « Stefania », ont décidé de vendre le trophée emblématique du concours à obtenir des fonds pour acheter des drones qui peut être utilisé contre l’invasion russe de votre pays.

Comme le rapporte sa page Facebook, le groupe a obtenu le fameux micro cristal de l’eurovision lors de la vente aux enchères un total de 900 000 $.

« Vous êtes incroyables ! Nous remercions chacun d’entre vous d’avoir fait un don à cette vente aux enchères et un merci spécial à l’équipe Whitebit qui a acheté le trophée pour 900 000 $ et maintenant ils sont les propriétaires légitimes de notre trophée », expliquent-ils sur le réseau social.

Whitebit apparaît sur Facebook comme une entreprise dédiée aux technologies de l’information.

Lire aussi:   Trudeau dit que les manifestations anti-vaccins "il n'y a rien de pacifique"

Selon les agences ukrainiennes locales, l’argent obtenu lors de la vente aux enchères servira à acheter trois drones de type PD-2 pour combattre les troupes russes qui envahit l’Ukraine le 24 février.

L’Eurovision est une concours annuel de personnages auquel participent des représentants de cinquante pays dont les chaînes de télévision sont membres de l’Union européenne de radiodiffusion.

Avec une audience estimée à environ 200 millions de téléspectateurs dans le mondela dernière édition tenue le 14 mai dans la ville italienne de Turin a été remportée par le groupe Kalush Orchestra d’Ukraine.

Lire aussi:   Boris Johnson affirme que la Russie prépare "la plus grande guerre d'Europe depuis 1945"

Article précédentÉlections en Colombie : Gustavo Petro et Rafael Hernández accèdent au second tour
Article suivantPourquoi la Russie a-t-elle peur de l’armée finlandaise si elle rejoint l’OTAN ?