Accueil L'International Guerre d’Ukraine | La Russie lève le siège de deux villes...

Guerre d’Ukraine | La Russie lève le siège de deux villes importantes du Donbass

35
0

La bataille pour le contrôle de Donbassrégion à l’est de Ukraines’aggrave et les forces russes resserrent leur siège à partir de ce dimanche sur les villes de Severodonetskattaqué sans relâche, et Lisitchansk. La situation à Lisichansk « s’est clairement aggravée », selon le gouverneur de la région de Louhansk, Serhiy Haidai, ce dimanche via l’application de messagerie Telegram. Pendant ce temps, le président de l’Ukraine, Volodymyr Zelenski, a effectué ce dimanche sa première visite dans l’est du pays depuis que la Russie a commencé l’invasion le 24 février. Plus précisément, il s’est rendu dans la ville de Kharkov, la deuxième plus grande du pays, d’où les troupes du Kremlin se sont retirées il y a quelques jours.

Lisichansk et Severodonetsk sont deux villes clés que les forces russes et les séparatistes ukrainiens pro-russes veulent encercler, dans le cadre de leur stratégie de contrôle de l’ensemble du bassin minier du Donbass. « Un obus russe est tombé sur un immeuble résidentiel, une fille est morte et il y a quatre blessés à l’hôpital », a déclaré le gouverneur de Louhansk. Samedi a également été une journée difficile dans la ville, selon ce responsable, au cours de laquelle 22 bâtiments ont été endommagés par les attentats. A Severodonetsk, la situation est tout aussi compliquée, selon Haidai, et l’assaut russe se poursuit sur la ville, avec des combats dans les rues.

Lire aussi:   Les dirigeants du G7 se moquent des photos de Poutine

Alors que les combats s’intensifient dans le sud-est Ukraine, s’éloigner du nord-est, circonstance dont Zelensky profita pour effectuer sa visite. « Il y a 2 229 maisons détruites à Kharkov et dans toute la région. Nous allons les restaurer, nous allons reconstruire et nous allons redonner vie. A Kharkov et dans toutes les autres villes et villages où le mal est venu », a-t-il déclaré par le biais d’un message sur Telegram.

« Bombardements constants »

« La semaine prochaine sera très dure », a prédit le gouverneur ukrainien de Louhansk. À son tour, le maire de Severodonetsk, Alexandre Stryuk, a affirmé que « les Russes ont utilisé de nombreux moyens pour prendre la ville mais ils n’y sont pas parvenus (…) Nous pensons que la ville résistera ». Cependant, les « bombardements incessants » rendent l’approvisionnement, notamment en eau potable, très difficile, et la ville est privée d’électricité depuis plus de deux semaines, a indiqué le responsable via Telegram.

Lire aussi:   La tempête Megi fait au moins 43 morts et 6 disparus aux Philippines

Dans un communiqué publié ce dimanche, le ministère russe de la Défense a assuré que l’armée a détruit « avec des missiles de précision et de longue portée un important arsenal des forces ukrainiennes » dans la région de Dnipropetrovsk (sud-est). Ces missiles ont également touché un système de défense anti-aérienne ukrainien dans la région de Donetsk, une station radar à Kharkov et cinq dépôts de munitions près de Severodonetsk au cours des dernières 24 heures, selon les mêmes sources.

Dans le même temps, les médias américains ont rapporté que Washington se préparait à fournir des systèmes de lance-roquettes multiples (MLRS), ce que l’Ukraine a revendiqué afin de contrer la puissance militaire russe. porte-parole du Pentagone, Jean Kirbyn’a pas confirmé l’envoi du M270 MLRS, une arme très mobile, capable de tirer jusqu’à 300km de distance, évoquée par la presse.

Article précédentIls trouvent une tonne de cocaïne cachée dans la nourriture du bétail à l’aéroport de Quito
Article suivantL’Ocean Viking, avec 295 migrants à bord, presse le port après 10 jours d’attente