Francis Kalombo à Muzito “l’avion que lui prenait pour sillonner la République était payé par qui, peut-il brandir les factures ?”

287
Francis Kalombo Adolphe Muzito

Il se crée peu à peu une scission au sein de la plateforme de l’opposition Lamuka, deux camps se forment petit à petit, la faute en partie aux consultations initiées par le président de la république, chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo;

consultations auxquelles deux hauts cadres de Lamuka ,Moïse Katumbi et Jean Pierre Bemba respectivement président d’ensemble pour la république et Mouvement de la libération du Congo(MLC), ont répondu favorablement pendant que les deux autres Martin Fayulu et Adolphe Muzito s’en sont rétractés.

Et le comble a été la sortie médiatique incendiaire d’Adolphe Muzito qui, n’a pas hésité à tacler Moïse Katumbi Chapwe pour ce qui est du financement de Lamuka.

Par ailleurs Francis Kalombo, proche collaborateur de Moïse Katumbi a répondu rapidement aux déclarations de l’ancien premier ministre qui, à l’en croire est animé de haine;

“…en politique, le Congo n’a pas besoin des haineux, la meilleure façon c’est de lui (Adolphe Muzito) poser la question, l’avion que lui prenait pour sillonner la République était payé par qui, peut-il brandir les factures ?, ces factures étaient payées par lui ?, il a transféré l’argent de quel compte ? Là, tout le monde a senti le désespoir qui l’habite. Je suis déçu, on sent la haine viscérale sortir de leurs bouches, Moïse Katumbi n’est pas un petit Monsieur comme ils le traitent”, a-t-il déclaré à la presse.

À Francis Kalombo d’ajouter “il y a des gens dans Lamuka qui sont haineux, et d’autres qui pensent que le pays doit avancer. C’est eux qui doivent définir s’ils sont dans quel Lamuka, sont-ils dans Lamuka tel que définit dans la charte de Bruxelles ?  », a-t-il renchéri sur cette note interrogative”.

Election-net/ Actu24