Accueil High-Tech Elon Musk ne fera pas partie du conseil d’administration de Twitter

Elon Musk ne fera pas partie du conseil d’administration de Twitter

46
0

le magnat de la technologie Elon Musk n’entrera finalement pas au conseil d’administration de Twitter. Le directeur exécutif de Tesla a fait marche arrière seulement six jours après avoir appris qu’il avait acquis 9,2% du réseau social, devenant ainsi le premier actionnaire de la plateforme.

Le PDG de l’entreprise, Parag Agrawalrapporté ce dimanche de la décision de Musk. « La nomination d’Elon au conseil d’administration devait officiellement entrer en vigueur le 9 avril, mais Elon a partagé le matin même qu’il ne rejoindrait plus le conseil. Je pense que c’est bien », a-t-il expliqué dans un tweet.

C’est Agrawal lui-même, à la tête de Twitter depuis fin 2021, qui a célébré « excité » la semaine dernière que l’homme d’affaires populaire et controversé a rejoint le conseil de la plate-forme pour fournir « une grande valeur ». Musk n’a pas encore expliqué son changement de cap; Fidèle à son style, il s’est limité à publier l’émoticône d’un singe se couvrant la bouche, comme s’il s’agissait d’une farce. Il a depuis supprimé le tweet.

Lire aussi:   Twitter commence à proposer le NFT sur les photos de profil

Actionnaire maximum

Le magnat américain d’origine sud-africaine a investi 2,4 milliards de dollars pour acheter 73,5 millions d’actions de Twitter. Cela l’a conduit à devenir son premier actionnaire, quadruplant la part détenue par le fondateur de la plateforme lui-même, Jack Dorseyqui a quitté son poste de PDG en novembre dernier.

Ces dernières semaines, Musk s’était demandé si Twitter respectait « rigoureusement » la la liberté d’expression, critiquant la politique de modération des contenus de l’entreprise qu’il vient de rejoindre. Les employés de l’entreprise craignaient que son entrée dans l’entreprise et son pouvoir d’influence croissant dans celle-ci n’entraînent une modification du blocage du compte de l’ancien président américain atout de donaldqui a été expulsé pour avoir incité à l’assaut violent contre le Capitole de Washington avec lequel ses partisans ont cherché à empêcher par la force la certification de la victoire présidentielle de Joe Biden.

Article précédentL’Arena Lviv, d’un stade des champions à un grand refuge pour les Ukrainiens
Article suivantLe désespoir des confinés par le covid à Shanghai | VIDÉO