Accueil L'International De longues files d’attente et de nombreux « selfies » dans le « dernier McDonald’s...

De longues files d’attente et de nombreux « selfies » dans le « dernier McDonald’s russe »

29
0

« Plus d’une demi-heure d’attente, mais ça valait le coup », disent Alina et Igor après avoir quitté l’un des rares établissements de McDonalds qui fonctionnent encore dans Moscou et qu’il baissera le store du jour au lendemain en raison de la sanctions occidentales contre ce pays invasion de l’ukraine. En ligne pour acheter au « dernier mcdonald’s« , comme il a été baptisé par un groupe de jeunes qui attendent leur tour, il y a des dizaines de personnes. L’entreprise a annoncé la vente de son entreprise à l’homme d’affaires et partenaire franchisé Alexandr Govor, ce qui lui permettra de conserver le 850 restaurants ce qu’il y a dans le pays et 60 000 emplois ce qu’ils ont donné

Tatiana et Maxim ont la cinquantaine et avouent que McDonald’s est l’un de leurs endroits préférés. « Dernièrement, nous ne venions pas beaucoup, pas comme il y a 20 ou 30 ans, quand nous étions enfants, mais maintenant qu’ils ont fermé, nous avons dû nous dire au revoir », explique Tatiana.

Photo souvenir

Beaucoup d’amateurs de McDonald’s veulent immortaliser ce qui pourrait être leur dernière visite dans un local de la célèbre chaîne. Ainsi, plusieurs jeunes qui sortent des boîtes avec un hamburger et une boisson ils sortent immédiatement leurs téléphones portables pour poser avec la nourriture récemment acquise dans un « selfie ». D’autres demandent à leurs amis de les prendre en photo en train de planter leurs dents dans un BigMac. « Fais-moi un autre, fais-moi un autre », demande un garçon, tandis que ses amis n’arrêtent pas de rire et suggèrent au protagoniste de la photo de faire des visages différents.

Lire aussi:   Les talibans qualifient les préoccupations de l'ONU concernant les droits des femmes de "non fondées"

Ardoise et nouveau compte

Malgré les adieux enthousiastes de McDonald’s, de nombreux citoyens se préparent à accueillir leur mystérieux substitut russe. Le nouveau propriétaire prévoit de conserver l’ancienne carte. C’est du moins ce que feront les établissements situés à Moscou, a promis cette semaine le maire de la ville, Sergueï Sobianine.

On s’attend à ce que le premier « McDonald’s russe« ouvre ses portes ensuite 12 Juin, coïncidant avec le jour de la Russie, une fête nationale dans ce pays. Bien sûr, jusqu’à présent, le nom de la nouvelle entreprise de restauration rapide n’est pas connu, qui ne pourra pas reproduire la légendaire lettre M dans son image publicitaire.

au revoir vieil ami

McDonald’s a ouvert son premier restaurant en Russie en 1990, peu avant l’effondrement du Union soviétique, ce qui en a fait pour beaucoup un précurseur de la chute du « rideau de fer ». Le premier restaurant de la chaîne américaine est apparu sur la place Pushkinkaya, au cœur de Moscou, et était alors bondé de citoyens soviétiques, impatients de goûter aux fameux hamburgers dont ils avaient tant entendu parler.

Lire aussi:   Et le Sahara Occidental ? Cinq clés pour comprendre les conflits

Au cours des trois décennies suivantes, les restaurants McDonald’s ont accompagné les Russes dans toutes les turbulences internes et externes et ont acquis une bonne réputation auprès des familles avec enfants, des automobilistes, des employés de bureau et de nombreuses autres catégories de travailleurs qui cherchaient une petite pause dans leur vie quotidienne. dans la frénésie des grandes villes.

« Au revoir, mon vieux. Le monde n’est plus le même, même s’il est difficile pour nous de l’assimiler, mais avoir un hamburger ordinaire dans la main aide à maintenir ce sentiment éphémère de stabilité », écrit un Moscovite dans une tribune, dont les membres ont participé au choix de nouveaux noms pour le substitut de McDonald’s.

Article précédentTrump appelle à plus d’armes dans les écoles peu après le massacre du Texas
Article suivantGuerre Russie – Ukraine aujourd’hui : Dernière minute, en direct