Daniel Safu “Si on n’arrivait pas à mettre fin à ce bicéphalisme au sommet de l’État, cela conduira à la disparition du Congo”

124
Daniel Safu consultations

Le député national et membre de Lamuka Daniel Safu a été reçu ce vendredi 20 novembre 2020 par le président de la république, chef de l’État son excellence Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo dans le cadre des consultations.

Au sortir de son entretien avec le premier citoyen congolais Daniel Safu a tenu à relever la primeur de ces consultations et l’intérêt de sortir la RDC du bicéphalisme ce, au sommet même de l’État;

“la primeur doit être réservée à l’ensemble du peuple congolais. Attendez le jour où le Président va communiquer à la nation. Ce que Lamuka a toujours combattu, c’est le bicéphalisme  au sommet de l’État. Je pense qu’avec ces rencontres, avec la nouvelle dynamique, avec la nouvelle rationalité, on pourra peut-être mettre fin à ce bicéphalisme au sommet de l’État. C’est la vocation même du peuple. Si aujourd’hui on n’arrivait pas à mettre fin à ce bicéphalisme au sommet de l’État, je pense que cela découlera  ou conduira le pays à ce que j’appelle la disparition du Congo”, a-t-il déclaré devant la presse.

Dans la foulée Daniel Safu a rappelé la nécessité pour tous de travailler afin de protéger la nation congolaise;

“Je pense que tous, de manière rationnelle, de manière responsable, nous avons tout intérêt de protéger le Congo. Donc, nous revenons aux aprioris de la fondation du Congo. Construire la nation. l’Union sacrée, nous nous disons construisons la nation, il a le soutien de tous les citoyens”, a-t-il renchéri.

Il sied de rappeler que depuis le début du mois de novembre le président Félix Tshisekedi consulte différentes personnalités et organisations politiques et religieuses dans l’objectif de créer une Union sacrée pour la nation congolaise.

Actualite.cd/ Actu24