Accueil L'International Comment la coupure de gaz russe affecte-t-elle la Pologne et la Bulgarie...

Comment la coupure de gaz russe affecte-t-elle la Pologne et la Bulgarie ?

28
0

Au total, 14 pays européens importent plus de 50 % du gaz de la Russie, qui est aussi l’un des principaux fournisseurs de plus d’une vingtaine de pays. La Bosnie-Herzégovine, la Macédoine du Nord et la Moldavie sont en tête de liste avec une dépendance à 100 %, selon les données de l’Agence européenne de coopération des régulateurs de l’énergie (ACER). Elle est suivie, avec plus de 90%, par la Finlande, la Géorgie et la Lettonie, et avec des pourcentages supérieurs à 70% par l’Estonie, la Bulgarie et la Slovaquie. Derrière se trouvent la Croatie (68%), la République tchèque (66%), l’Autriche (64%), l’Allemagne (55%) et la Grèce (51%). Autour de la moyenne se trouve l’Italie, qui achète environ 46 % du gaz qu’elle consomme à Moscou, devant la Lituanie (41 %), la Pologne (40 %), la Slovénie (40 %), la Hongrie (40 %), la France (24 %) , les Pays-Bas (11%) et la Roumanie (10%). Pour le reste des pays, la Russie ne fait pas partie de ses trois principaux fournisseurs de gaz, selon les statistiques de l’ACER ; C’est le cas, par exemple, de l’Espagne, qui acquiert plus de quantité de pays comme l’Algérie, les États-Unis et le Nigeria.

Lire aussi:   Bruxelles propose un embargo total sur le pétrole russe dans six mois

Article précédentHuawei lance une nouvelle édition de sa tablette MatePad 10.4
Article suivantRepsol produit déjà de l’électricité verte avec sa première centrale solaire aux États-Unis