Accueil Sports Bordalás: « L’équipe a besoin d’aide, si elle ne vient pas, nous aurons...

Bordalás: « L’équipe a besoin d’aide, si elle ne vient pas, nous aurons du mal »

374
0

MADRID, 22 janv. (Actu24) –

L’entraîneur de Valence, José Bordalás, a insisté sur le fait que son équipe « a un besoin urgent d’aide » pour pouvoir concourir en Liga Santander avec des équipes de milieu de tableau vers le haut, après sa chute (3-2) face à l’Atlético de Madrid.

« C’est une journée difficile, c’est dommage car on a fait une première mi-temps magnifique. On est rentré à la pause avec un 0-2, on a plutôt bien contrôlé, jusqu’à ce que l’équipe frappe, parce qu’on a des joueurs qui ont joué leur troisième match après dimanche et mercredi », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse au Wanda Metropolitano.

L’entraîneur du ‘che’ a expliqué qu’il avait été obligé de faire des changements et qu’il avait manqué de talent sur la fin, lors du retour de l’Atlético avec deux buts dans le temps additionnel. « Nous avons été obligés de faire des changements, c’est clair que les garçons qui entrent essaient d’aider mais ils manquent d’expérience, ils ont encore un long chemin à parcourir pour concourir dans ce type de match », a-t-il déclaré.

Lire aussi:   Atleti refait surface avec courage et cœur

« L’équipe a reculé en raison de la poussée de l’Atlético et parce que les forces diminuaient. Si vous comparez l’effectif d’Atleti avec le nôtre, les changements d’Atleti peuvent faire la une des journaux, et cela leur a donné de la fraîcheur, nous avons été le contraire », a-t-il ajouté, avant d’insister à nouveau. sur le besoin de signatures.

« Nous avons eu le match sous contrôle et nous avons manqué d’habileté dans les derniers instants, et ce n’est pas la première fois que cela nous arrive. C’est clair, l’équipe a un besoin urgent d’aide, et depuis l’été, et si ça ne vient pas, nous va avoir du mal », a-t-il ajouté.

Lire aussi:   L'épopée du Real Madrid fait irruption à Elche

Bordalás a expliqué qu’il ne reçoit pas d’explication pour le manque de renforts, mais il espère qu’ils arriveront. « Je ne sais pas, c’est le 22 et il reste peu de dates, je ne sais pas quels joueurs, mais espérons qu’ils arrivent en fonction du niveau de Valence. Il faut que des joueurs arrivent qui nous améliorent, sinon ce n’est pas le cas n’a aucun sens », a-t-il dit.

« Qu’ils y travaillent, c’est ce que le club me transmet. Valence est une équipe historique, une grande équipe et si vous comparez les équipes, il y a une énorme différence, quand nous avons affronté les équipes du tableau du milieu au-dessus, nous avons beaucoup il manque des choses. Quand j’entends parler d’Europe, il faut garder les pieds sur terre », a-t-il conclu.

Article précédentPlusieurs casernes militaires au Burkina Faso enregistrent des fusillades, bien que le gouvernement nie un coup d’État
Article suivantSimeone : « C’est nous qui sommes en seconde mi-temps »