Accueil L'International Biden qualifie le conflit en Ukraine de « génocide »

Biden qualifie le conflit en Ukraine de « génocide »

33
0

Le président des États-Unis, Joe Bidena utilisé ce mardi pour la première fois le mot « génocide » pour qualifier la guerre en Ukraine. Le président a fait ce commentaire lorsqu’il parlait des efforts de son gouvernement pour freiner la hausse des prix de l’essence à la suite de l’invasion de l’Ukraine par le président russe Vladimir Poutine.

« Je fais tout ce qui est en mon pouvoir avec des décrets exécutifs pour réduire les prix et faire face à cette hausse des prix causée par Poutine », a déclaré Biden lors d’un rassemblement dans l’État agricole de l’Iowa. « Le budget de votre famille, votre capacité à remplir le réservoir, rien de tout cela ne devrait dépendre du fait qu’un dictateur déclare la guerre et commette un génocide à l’autre bout du monde », a ajouté le président, faisant référence à Poutine et à l’Ukraine.

Lire aussi:   Guerre Russie - Ukraine aujourd'hui : Dernière minute, en direct

Biden s’en est pris ces dernières semaines à Poutine, qu’il en est venu à qualifier de « boucher », et a accusé le Kremlin d’avoir commis des crimes de guerre en Ukraine. La presse a demandé la semaine dernière à Biden s’il qualifierait de génocide le massacre de Bucha, dans la périphérie de Kiev, où plus de 250 corps civils ont comparu après le retrait des troupes russes. « Ne pas, Je pense que c’est un crime de guerreAlors le président a répondu.

Il existe un processus bureaucratique au sein du gouvernement américain pour déterminer si un génocide est commis dans un pays et il n’est pas clair si ce processus est terminé ou est en cours. Le département d’État américain a finalisé une enquête officielle le mois dernier qui a révélé que les troupes russes avaient commis des crimes de guerre en Ukraine, une allégation qui pourrait conduire à des poursuites pénales devant les tribunaux américains et d’autres procédures internationales.

Lire aussi:   Fran Sevilla, envoyé de RNE en Ukraine, sort indemne d'une attaque d'artillerie russe

Le 24 février, le Kremlin a ordonné l’invasion de l’Ukraine et, depuis, la guerre a fait des milliers de morts, plus de quatre millions de réfugiés et quelque sept millions de déplacés internes, selon les Nations unies.

Article précédentGuerre Russie – Ukraine aujourd’hui : dernière minute
Article suivantUn attentat terroriste fait plusieurs morts au Niger