Barnabé Kikaya sur le meeting aérien RDC-Angola “la politique des muscles, le propre des paranoïaques”

222
Meeting aérien RDC Angola

Le meeting aérien organisé pour ce vendredi 20 novembre 2020 en collaboration entre la république Démocratique du Congo(RDC) et l’Angola a suscité des nombreuses réactions de la part de la classe politique congolaise.

D’aucuns observateurs s’interrogent sur la nécessité de voir les avions de combat voler dans l’espace aérien de Kinshasa alors qu’ils semblent plus utiles à l’Est du pays forum d’insécurité et de rébellion.

Pour Firmin Yagambi du Mouvement des droits civiques et politiques cette démonstration militaire(meeting aérien RDC-Angola) qui se fait dans la capitale Kinshasa semble être une vaste blague d’autant plus que l’urgence militaire est ailleurs;

“cette patrouille aérienne de plaisance à Kinshasa avec l’Angola est très loin de l’urgence de la défense militaire du territoire et de la sécurité à l’Est, théâtre des graves crimes de guerre et génocides…seul Tshisekedi peut concevoir ce type de blague”, a fait entendre Firmin Yagambi avec regret.

Par ailleurs l’ancien responsable diplomatique Barnabé Kikaya Bin Karubi a lâché “La politique des muscles, le propre des paranoïaques. Cela fait neuf ans que des avions de chasse bombardent la Syrie. Hafez el Assad est tjrs au pouvoir, le pays est totalement détruit, les syriens dispersés à travers le monde. Delenda Carthago? Pour quel objectif?”, s’est-il interrogé.

24h.cd/ Actu24