Accueil L'International Bangkok organise des élections avec des inconnues sur la possible modernisation du...

Bangkok organise des élections avec des inconnues sur la possible modernisation du pays

38
0

Les habitants de Bangkok votent ce dimanchepour la première fois depuis 2013, vers le futur gouverneur de la capitale La Thaïlande, lors d’élections marquées par les premiers électeurs, qui représentent plus de 15,5% des suffrages, et après la protestations en faveur des réformes démocratiques enregistrées dans le pays.

Avec des dizaines de débats électoraux, dont l’un l’acteur australien est intervenu Russel Crowe poser des questions aux principaux candidatset un large éventail de questions, dans lesquelles la monarchie a également glissé, ces élections locales ont suscité de grandes attentes.

Les analystes politiques ont indiqué que le résultat des votes peut être traduit en une clé nationale, où le Premier ministre, Prayut Chan-ocha, le général qui dirigeait coup d’État à partir de 2014 et depuis 2019 reconverti en homme politique, il montre une usure énorme face aux élections législatives de 2023.

Paradoxalement, les élections coïncident avec la huitième anniversaire du soulèvement militaire.

La pollution, le coût de la vie, les plans d’infrastructures, l’éducation et l’aide aux personnes les plus vulnérables font partie du bouquet de sujets dont ont discuté les candidats, qui ont également dû se positionner sur une question plus délicate : la Maison Royale, protégée des critiques par la loi locale.

Lire aussi:   Poutine veut étendre la guerre au-delà du Donbass, selon les États-Unis

Depuis l’accession au trône en 2016 du roi Vajiralongkorn, la montée du mécontentement d’une grande partie de la population face à la monarchie thaïlandaise toute-puissantel’un des plus riches du monde.

Mi-2020, un mouvement mené par des étudiants universitaires a lancé une série de des protestations massives qui revendiquent une profonde réforme démocratique du pays et visant, dans un acte presque sans précédent, directement à la Maison Royale.

La pandémie de covid-19 et le harcèlement judiciaire des principaux dirigeants ont plongé les contestations depuis des mois dans une pause prolongée.

Mais pendant la campagne électorale, les candidats les plus progressistes ont mis sur la table le problème des embouteillages provoqués par la caravane de voitures qui accompagnent les membres de la monarchie, qui ils obligent à couper le trafic routier pendant de longues périodescomme un clin d’œil aux jeunes électeurs.

Un secteur clé dans les élections car quelque 700 000 personnes, soit environ 15,5 % de la 4,5 millions d’électeursexercera son droit pour l’élection de Bangkok pour la première fois.

Le grand favori, selon divers sondages, est l’ancien ministre des Transports Chadchart Sittipunt, 55 ans, qui se présente sur une plateforme indépendante et a présenté un Programme en 100 points pour améliorer cette métropole chaotique.

Lire aussi:   Consuls honoraires de Russie : Voici les six Espagnols qui font la promotion de Poutine

Chadchart, éloigné de la politique depuis le coup d’État qui l’a démis de ses fonctions de ministre des Transports, a réussi à combiner un sentiment de changement avec un engagement à formuler des politiques progressistes et sait tirer parti des centaines de blagues qu’il met en vedette sur internet grâce à sa réputation d’homme fort.

Bangkok, qui a traditionnellement été un fief des partis conservateurs, n’a pas tenu d’élections de gouverneur depuis 2013, lorsque le Parti démocrate a gagné, tandis que l’échevin actuel, Aswin Kwanmuang a été trié sur le volet en 2016 par la junte militaire.

Précisément Aswin -71 ans et candidat indépendant– Reste deuxième dans les sondages, mais à une distance significative, alors que d’autres candidats avec moins de possibilités sont Wiroj Lakkhanaadisorn (44 ans), du parti progressiste Move Forward, et le conservateur Suchatvee Suwansawat (49 ans), du Parti démocrate.

31 candidats indépendants et liés aux partis politiques assistent aux élections, où les représentants des dizaines de quartiers de la ville.

Article précédentBrico Depot exprime la rage du bricolage
Article suivantLe PF que tout le monde veut