Accueil L'International Au moins 31 morts par une avalanche humaine dans une église au...

Au moins 31 morts par une avalanche humaine dans une église au Nigeria

42
0

Au moins 31 personnes sont mortes ce samedi par une avalanche humaine s’est produit lors d’une cérémonie organisée par une église de la ville de Port-HarcourtDans le sud de Nigeriaselon la police.

L’église, connue sous le nom de Kings Assembly, a organisé un événement au cours duquel promis de donner des cadeaux et de la nourriture à des centaines de paroissiens qui est venu le matin et a cassé une porte, ce qui a provoqué l’avalanche.

« Il y a 31 personnes qui sont mortes », a déclaré aux journalistes Grace Iringe-Koko, porte-parole par intérim de la police de l’État de Rivers (dont la capitale est Port Harcourt).

« Ils étaient sur le point de commencer l’événement à 9h00 du matin (8h00 GMT) environ. Mais certaines personnes sont allées là-bas et ont fait irruption dans la salle et sont entrées. Alors les gens ont commencé à courir et il y a eu une bousculade», a expliqué Iringe-Koko. La porte-parole a ajouté que « l’enquête a commencé pour déterminer les causes de l’incident ».

Lire aussi:   En pleine guerre avec la Russie, l'Ukraine est la favorite pour remporter l'Eurovision

foule écrasante

L’événement s’est produit au Polo Club de la ville, où l’église, voyant le nombre de personnes qui étaient venues, a fermé la porte pour empêcher l’entrée de plus de personnesselon des témoins aux médias locaux.

« La foule à l’extérieur est devenue écrasante et les gens ont forcé la porte, provoquant une ruée vers les gens qui a provoqué la bousculade. La distribution n’avait même pas commencé », a-t-il déclaré au journal La nation un témoin qui s’est identifié comme Effiong. « De nombreuses personnes sont mortes, d’autres ont perdu connaissance et toutes ont été évacuées à l’hôpital », a-t-il ajouté.

Lire aussi:   L'UE convoque un sommet extraordinaire les 30 et 31 mai

Le Nigeria a connu de tels événements dans le passé, tels que en février 2019, quand au moins 14 personnes ont également été tuées à Port Harcourt et huit autres ont été blessés lors d’une bousculade à la suite d’un rassemblement électoral pour le président nigérian Muhammadu Buhari, alors candidat à la réélection.

De même, au moins 28 personnes sont mortes et 200 ont été blessées en novembre 2013 à la suite d’une avalanche suite à une veillée dans un centre religieux de la ville d’Ukeh, dans l’État méridional d’Anambra.

Article précédentAu moins 28 autres morts dans le nord-est du Brésil en raison de fortes pluies
Article suivantLa faim comme arme de guerre, encore une fois