Accueil Business Agbar rejoint l’Alliance des Pays Zéro Pauvreté des Enfants du gouvernement

Agbar rejoint l’Alliance des Pays Zéro Pauvreté des Enfants du gouvernement

50
0

Ange SimonPrésident de Agbar et ‘senior vice president’ de Veolia pour la péninsule ibérique et la LatAm, a signé aujourd’hui, lors d’une réunion au Palacio de la Moncloa à Madrid, l’accord d’adhésion d’Agbar au ‘Alliance des Pays Zéro Pauvreté des Enfants’ du Haut-Commissariat contre la pauvreté des enfants du gouvernement espagnol, qui vise à lutter contre les inégalités et la pauvreté qui affectent les enfants et les adolescents dans notre pays.

Avec cette initiative, Agbar réaffirme son engagement à agir pour protéger les personnes, en particulier celles en situation de vulnérabilité, en favorisant l’action sociale et la solidarité. Avec plus d’un quart des enfants en Espagne menacés de pauvreté, la « Zero Child Poverty Country Alliance », lancée en 2021 par le Haut-Commissariat à la pauvreté des enfants, cherche à briser le cycle de la pauvreté des enfants dans le pays , en alignant les efforts et en facilitant la coordination de tous les acteurs impliqués pour répondre aux défis posés, favoriser l’innovation, mobiliser de nouvelles ressources et, enfin, donner de la visibilité à la lutte contre la pauvreté des enfants.

Agir pour briser le cercle de la pauvreté, avec des actions en direction des personnes en situation de vulnérabilité, est également l’un des objectifs d’Agbar, avec plus d’importance dans le cas de la pauvreté des enfants. Basée sur la collaboration avec différentes entités, la participation à l’Alliance s’organise autour de deux objectifs clés : premièrement, garantir une éducation inclusive et de qualité, favoriser la réussite scolaire, promouvoir les talents et réduire la fracture numérique ; et, deuxièmement, créer des environnements sains, positifs et sûrs, par la promotion d’une alimentation saine et équilibrée, la promotion d’un environnement sûr et protecteur et la promotion de la participation avec équité.

Lire aussi:   rare pour les entrepreneurs mais attractif pour les multinationales

Lors de la signature de l’accord, Ángel Simón, Président d’Agbar, a déclaré : « Chez Agbar, nous plaçons les personnes au centre de notre activité, en particulier celles qui sont en situation de vulnérabilité. En promouvant des programmes et des initiatives d’action sociale, clés pour stratégie de l’entreprise, nous nous engageons à réduire les inégalités et à promouvoir une société plus équitable, inclusive et solidaire, en ligne avec les Objectifs de Développement Durable des Nations Unies ».

Pour sa part, Ernesto Gasco, Haut-commissaire contre la pauvreté des enfants, a déclaré : « La réalisation d’alliances entre les administrations, les entreprises, la société civile et le tiers secteur est essentielle pour influer efficacement sur la pauvreté des enfants. Nous n’atteindrons la pleine égalité en tant que société qu’en garantissant le bien-être être de notre enfance et offrir à nos enfants et adolescents les mêmes chances d’avenir, quelles que soient leurs conditions de naissance, avec l’engagement de tous ».

Parmi les actions promues par Agbar ces dernières années, qui témoignent de l’histoire d’engagement de l’entreprise envers les groupes en situation de vulnérabilité, se distinguent les suivantes : le Fonds de solidarité – lancé il y a une décennie -, qui offre une aide, par le biais de redevances et de remises sociales, qui garantir l’approvisionnement en eau à ceux qui n’ont pas la capacité économique de payer la facture ; le Pacte social, la proposition d’Agbar pour une relance économique durable et inclusive après la pandémie de covid-19, à travers trois lignes d’action : solidarité, emploi de qualité et relance verte, en collaboration avec les administrations et entités locales, lancée dans plus de cinquante territoires ; le programme OLA qui, en collaboration avec la Croix-Rouge au niveau de l’État, vise à réduire la situation de vulnérabilité des personnes grâce à des outils tels que la formation, contribuant ainsi à leur employabilité et à améliorer la qualité de vie des familles et des enfants ; ou encore les Bourses Jeunes Talents, un programme visant à aider des jeunes brillants académiquement aux ressources économiques limitées afin qu’ils puissent réaliser des études universitaires dans des disciplines du numérique, de l’innovation, du social et du développement durable.

Lire aussi:   BCN a concentré 71% des investissements dans des bureaux dans toute l'Espagne l'année dernière

Aujourd’hui, avec l’adhésion à l’Alliance Pays Zéro Pauvreté des Enfants du Haut Commissariat contre la Pauvreté des Enfants, promue par le Gouvernement espagnol, Agbar approfondit son engagement à améliorer la qualité de vie des personnes, franchissant une nouvelle étape vers la réalisation de la 17 Objectifs de développement (ODD).

Article précédentLa Russie dénonce des explosions dans des villes proches de la frontière ukrainienne
Article suivantBruxelles active le mécanisme de gel des fonds européens à la Hongrie