Accueil Business Accord macro dans l’industrie et le commerce pour préserver l’environnement

Accord macro dans l’industrie et le commerce pour préserver l’environnement

41
0

La sensibilisation à l’environnement C’est une exigence commerciale. Et dans le cadre de Journée de l’environnement dimanche, les grandes entreprises du secteur de la distribution ont annoncé ce jeudi une Alliance stratégique baptisé comme « Revendeurs pour le climat » dans le but de respecter les engagements de réduction des émissions conformément aux objectifs des ODD des Nations Unies. Cette alliance est composée d’Alcampo, Ecoalf, Ikea, L’Oréal, Mango, Sepiia et Tendam et d’autres entreprises pourraient se joindre.

Mónica Chao, directrice du développement durable chez Ikea, considère que cette alliance est « une occasion unique d’avancer et de démontrer notre volonté d’agir par des actions efficaces, transparentes et engagées qui nous permettent de promouvoir des changements durables et de partager les connaissances sur les bonnes pratiques en matière de développement durable ». « .

Il y a cinq engagements principaux des entreprises adhérentes :

1La première est que chaque entreprise s’engage à calculer et publier annuellement son impact en termes d’émissions de CO2.

2 Les entreprises signataires s’engagent à poursuivre les actions de réduction significative des émissions de CO2 de leurs activités, avec des mesures de compensation progressives pour un futur scénario de neutralité carbone.

3 Intégration progressive des mesures d’économie circulaire, de recyclage et de réutilisation dans la stratégie interne de l’entreprise, ainsi que la promotion d’initiatives communes de sensibilisation et de sensibilisation.

4 Les signataires s’engagent à informer et à inspirer les clients de chacune des entreprises membres de l’alliance pour contribuer à générer un mouvement en faveur de la réduction individuelle du climat.

Lire aussi:   L'histoire de Spotify, le géant musical qui parrainera Barcelone

5 Les membres de l’alliance collaborent activement avec les fournisseurs, les administrations publiques et d’autres agents en matière d’action climatique.

Une bonne partie de ces engagements sont soutenus, parfois plus sur la forme que sur le fond, par la majorité des entreprises de tous secteurs, mais ce qui est remarquable, c’est que diverses entreprises formalisent l’accord publiquement et conjointement.

Les signataires

Vers le champ regroupe les formats d’hypermarchés et de supermarchés. Il compte actuellement 307 centres (63 hypermarchés, 239 supermarchés et 5 points de retrait avec une supérette) ainsi que 53 stations-service, un service de vente en ligne et un effectif de 20 000 personnes. Alcampo vise à atteindre la neutralité carbone en 2043 dans les domaines des émissions directes (Scope 1 et 2) et a défini ses objectifs de réduction des émissions, alignés sur une augmentation maximale de la température de 1,5 ºC, conformément aux objectifs de l’Accord de Paris et le Pacte climatique de Glasgow.

Écoalf est née en 2009 de la main de Javier Goyeneche, fondateur et actuel président. Ecoalf a créé une nouvelle génération de matériaux et de tissus recyclés avec la même qualité et le même design que les matériaux conventionnels, utilisant l’innovation comme outil pour apporter des solutions aux défis environnementaux auxquels est confronté le secteur textile.

Ikéa a fait de la durabilité un message inhérent à la marque de meubles. Elle a pour objectif d’être une entreprise 100% circulaire d’ici 2030.

Lire aussi:   Les entreprises doivent répondre aux réclamations téléphoniques dans les trois minutes

Le réel a plus de 100 ans d’histoire sur le marché des cosmétiques. Avec un portefeuille diversifié de plus de 35 marques internationales et complémentaires, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 32 288 millions d’euros en 2021 et compte 85 400 collaborateurs dans le monde. Elle a fait de la préservation de l’environnement l’un des axes stratégiques de son activité.

Mangue, l’un des principaux groupes de mode en Europe et fondé à Barcelone en 1984, place la durabilité comme l’un des axes fondamentaux du développement de la marque. Elle a terminé 2021 avec des revenus de 2 234 millions d’euros, avec 42 % de l’activité provenant du canal en ligne et une présence sur plus de 110 marchés.

sépia est la première entreprise de mode espagnole 100% circulaire qui conçoit des vêtements pour hommes et femmes avec des matériaux recyclés et durables. Sepiia produit localement dans des ateliers et laboratoires en Espagne et au Portugal.

Tendam est l’une des principales entreprises européennes du secteur de la mode spécialisée. Elle compte actuellement neuf marques propres : Women’secret, Springfield, Cortefiel, Pedro del Hierro, Hoss Intropia, Slowlove, High Spirits, Dash and Stars et Fifty. Présente dans plus de 70 pays et plus de 1 800 points de vente, elle distribue à la fois dans ses propres magasins, en e-commerce et en franchise.

Article précédentY aura-t-il une troisième guerre mondiale à cause de la guerre en Russie et en Ukraine ?
Article suivantCe sont les lanceurs M270 que le Royaume-Uni enverra en Ukraine